logo

Soirée de performances audiovisuelles – Dominic Thibault, France Jobin, Patrick Saint-Denis, Preston Beebe

Soirée de performances audiovisuelles

Dominic Thibault, France Jobin, Patrick Saint-Denis, Preston Beebe

Vendredi 10 novembre 2017, 20h

Tarif régulier: 10$

Tarif étudiant: 5$

ESPACE CERCLE CARRÉ accueille, le veDTndredi 10 novembre 2017 dès 20 h, les artistes Dominic Thibault, France Jobin, Patrick Saint-Denis, Preston Beebe pour une soirée de performances audiovisuelles.

Vortex – Dominic Thibault

Dominic Thibault est un musicien électronique, un compositeur, un improvisateur, un enseignant, membre du duo Tout Croche, codirecteur du label The Silent Howl. Sa musique se situe à la croisée de la musique concrète, du noise, du techno et du paysage sonore. Il nous présentera une pièce pour modules de traitement désuets et vidéo.

F1

Singulum – France Jobin

Singulum, inspiré par la physique quantique, établit le parallèle entre des blocs de construction physique, les sons et la musique. L’artiste édite des enregistrements sonores de terrains, qui par le processus de manipulation aboutissent à des sons très différents de ce qu’ils étaient à l’origine. Ces manipulations affectent l’essence, le temps, le timbre, les harmoniques de chaque son tandis que la composition influence la manière dont ils se touchent les uns les autres.

Les sons ont été enregistrés en Amérique du Nord, en Europe, au Japon et à EMS (Stockholm) avec des synthétiseurs modulaires. (le Serge, le Buchla 200, le Nord Modulaire).

France Jobin est à la fois artiste audio, compositrice et commissaire. Son art qualifié de «sculpture sonore » se distingue par une approche minimaliste aux environnements sonores, à l’intersection de l’analogue et du numérique. Ses installations empruntent un parcours parallèle, intégrant des éléments musicaux et visuels inspirés par l’architecture des lieux. On peut « vivre l’expérience » de ses installations et concerts live dans une variété d’espaces non conventionnels tels que des festivals de musique et de nouvelles technologies au Canada, aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Afrique du Sud, en Europe et au Japon.P_StDenis_PhotoProjet

Wave – Patrick Saint-Denis

Patrick Saint-Denis utilise deux capteurs développés par Thalmic Labs pour capturer l’orientation et l’activité électrique des muscles de ses avant-bras. Grâce à des logiciels personnalisés, ses gestes sont transposés au son dans une chorégraphie qui se situe quelque part entre le theremin et le air guitar. L’artiste construit de nouveaux instruments originaux qui sont des œuvres en elles-mêmes. Il cherche donc à brouiller les frontières entre l’œuvre et l’instrument de musique.

Il se nourrit d’oeuvres d’artistes tels que David Rokeby (Very Nervous System), Atau Tanaka (BioMuse), Thierry de Mey (Light Music) et beaucoup d’autres qui portent un intérêt pour les contrôleurs gestuels sans contact ou, dans un contexte plus large, l’utilisation du corps comme un instrument de musique.

Patrick Saint-Denis est un comP_Beebe_PhotoProjetpositeur travaillant principalement en art sonore et en scénographie interactive. Ses oeuvres vont de l’installation vidéo à la machinerie robotisée à grande échelle. Son travail est régulièrement présenté en concert, en exposition et en danse tant à Montréal qu’à l’étranger. Il est chargé de cours en musique visuelle et en lutherie numérique à l’Université de Montréal depuis 2010.

 Living Systems– Preston Beebe

Preston Beebe est un compositeur et percussionniste qui utilise la technologie au premier rang de son travail et qui a performé en France, en Espagne, au Royaume-Uni, en Grèce, aux États-Unis et au Canada. Sa démarche artistique se distingue par l’exploration de l’extraction de fonctions audio et de leur interaction dans l’espace et le temps. Il se penche, entre autres, sur la musique de chambre, l’électronique vivante, les boucles de rétroactions, les compositions acousmatiques, l’installation d’art et les performances.

Preston détient une maîtrise en composition musicale à l’UniveGUILLLrsité McGill ainsi qu’un Baccalauréat en composition de musique électronique et performance de percussion à l’Université de la Floride du Sud. De 2014 à 2015, il compose un travail pour le baryton Axophone et électronique vivante présentée au centre G. Pompidou à Paris. De plus, il codéveloppe le SpectraSurface,une interface de percussion numérique qui utilise l’extraction de fonctions audio pour contrôler la synthèse du son. En 2011, il sort un album de musique acousmatique, Glisten.

Commissaire – Guillaume Côté

Influencé par ce qui l’entoure, le compositeur électroacoustique Guillaume Côté explore, à travers un mélange de matériaux concrets, synthétiques et vocaux, les dynamiques territoriales, linguistiques et sociales propres au Québec. Il est titulaire d’une maîtrise en composition électroacoustique de l’Université de Montréal sous la tutelle de Robert Normandeau. Éclectique, sa recherche artistique repose non seulement sur la rencontre de l’Autre par un discours musical aux visées narrative ou informative, mais aussi sur l’abstraction induite par les systèmes modulaires. Cofondateur de la boîte de création audionumérique Trames, il collabore avec plusieurs artistes tels que Samuel Bobony (Black Givre), Guillaume Campion (Archipel), Lucie Leroux (Empreintes) Dave Gagnon (L’Autre) et Alexis Langevin-Tétrault (Falaises).

 

Date: septembre 20, 2017