logo

Soirée de performances audiovisuelles – Vicky Moe, Guillaume Vallée, Jean-Sébastien Truchy

Soirée de performances audiovisuelles

Samedi 30 septembre 2017, 20 h

Tarif: 10 $

ESPACE CERCLE CARRÉ reçoit le 30 septembre 2017 les artistes Vicky Moe, Guillaume Vallée et Jean-Sébastien Truchy pour une soirée de performances audiovisuelles.

13. While we Waver - 2015 - Capture Vidéo - copie

While we Waver

La démarche de Vicky Moe s’articule autour des paradoxes que la vie et la création humaine apportent. Son oeil vacille entre le vivant et l’inerte, entre ce qui meurt et ce qui naît, entre ce qui se construit et ce qui s’érode. L’exploitation des ressources de la planète a des limites et elles sont déjà franchies. Le sol, l’air et l’eau ont subi de telles transformations que leur composition n’est plus que l’ombre de ce qu’elle a été avant notre arrivée.

L’intérêt marqué de l’artiste pour la transformation de la vie par l’humain se traduit dans sa pratique par les médiums et les méthodes qu’elle utilise. Que ce soit en photographie ou en vidéo, le processus de transformation est essentiel. Une distorsion, une compression ou l’addition de plusieurs couches d’images les unes sur les autres a pour but de démontrer cette métamorphose de la nature dont l’Homme est responsable.

L’artiste a également une fascination pour ce qui touche de près ou de loin à la science-fiction. Son esthétique reflète ses questionnements sur l’Homme et sa marque dans l’univers. À quel point nos technologies nous permettront des contacts à l’extérieur du système solaire? Jusqu’où influencerons-nous la constitution naturelle sur la Terre et à l’extérieur? Pourquoi ce désir d’explorer ou de conquérir ce qui nous semble inatteignable? Ce sont quelques-uns des questionnements que Vicky Moe tente de traduire dans ses recherches.

vicky moe

Biographie de Vicky Moe

Vicky a grandi dans la région du Bas-Saint-Laurent et s’est établie à Montréal en 2006 afin de poursuivre des études en cinéma. Après quelques années d’études et de travail, elle retourne s’installer dans sa région natale afin de se recentrer et de développer de nouveaux projets. À cet effet, elle fait un retour aux études en 2013 au Cégep de Rivière-du-Loup dans le programme des arts et depuis l’automne 2014, elle étudie en arts visuels à l’Université Concordia à Montréal. Venant du milieu du cinéma, cet aspect l’influence grandement dans l’esthétique et les médiums qu’elle utilise. L’installation, la vidéo et la photographie sont les principales matières qu’elle explore dans sa pratique en jonction avec l’exploration plastique de médiums inusités.

 

You Shine in the Sky of My Mind

GVallee_JSTruchy_4

La performance audiovisuelle est une création expérimentale hybride employant une symbiose de médias analogiques. Alliant synthèse analogique/numérique, instruments MIDI, poésie sonore et voix, sous forme de production cinématique abstraite et imprévisible, il en résulte un chaos audiovisuel, une certaine démonstration d’une matérialité intermédiatique.

Biographies

JSTruchy_GVallee2_credit photo_L.P. Chiasson

Jean-Sébastien Truchy

Jean-Sébastien Truchy s’intéresse à la question de la vacuité et de l’altérité dans sa production musicale. À l’aide de ces deux concepts, il crée des oeuvres caractérisées par l’utilisation d’instruments électroniques et de voix traitées donnant dans une sorte de chaos organisé au sein duquel émergent des textures riches de sens. Son travail est souvent accompagné de vidéos. Celles-ci ont pour but de représenter la fluidité de sa musique — et les concepts exprimés — par des jeux de couleurs conçus à partir de textures ou d’objets. Cofondateur de l’étiquette Los Discos Enfantasmes, il fait également partie du groupe Avec le soleil sortant de sa bouche.

 

 

 

 

guillaumevallée

Guillaume Vallée

Cinéaste expérimental et artiste vidéo basé à Montréal, Guillaume Vallée s’intéresse à toutes formes radicales de l’image en mouvement. Son travail fait usage de différentes techniques technoartisanales en explorant les manipulations optiques, la distorsion analogique, avec principalement du found footage, dans le but de créer des oeuvres hybrides et élargies. Ses films et vidéos expérimentales, distribués par Vidéographe, ont été présentés internationalement. Titulaire d’un MFA in Studio Arts — Film Production, Guillaume Vallée poursuit présentement des études doctorales à l’UQAM, en Études et Pratiques des Arts.

Date: juin 13, 2017