logo

Soirée de performances audiovisuelles – Hugues Clément, Sonia Paço-Racchia et Xavier Tremblay

Soirée de performances audiovisuelles

Samedi 9 septembre 2017, 20 h

Tarif: 10 $

9_hclement_fakerealties

ESPACE CERCLE CARRÉ présente le samedi 9 septembre 2017 une soirée de performances audiovisuelles des artistes médiatiques Hugues Clément, Sonia Paço-Racchia et Xavier Tremblay dans une exposition où chacun partagera avec le public une vision distincte.

Fake/Realities

Fake/Realities est une exploration de textures d’inspiration synthétique et organique, évoluant dans un concept de physicalité/abstraction, et dont l’audiovisuel est entièrement généré par ordinateur. Partageant le même fond neutre digital, une myriade de formes abstraites côtoient objets concrets divers, sous neuf variations principales. La linéarité de la présentation de ces formes est constamment corrompue par des séquences audiovisuelles au montage vif et serré, incorporant diverses perturbations, telles que des plans rapprochés, des textures ainsi que d’autres variations de formes abstraites.

Le projet vise à présenter des impossibilités, voire des incongruités entre deux extrêmes digitaux, et dont les possibilités n’appartiennent qu’au monde digital. L’objectif n’est pas, par conséquent, de confondre ou de manipuler le spectateur; il est plutôt de stimuler une réflexion sur les nouvelles réalités du monde numérique : qu’est-ce qui est réel?

Biographie de Hugues Clément

L’artiste en nouveau média Hugues Clément oscille entre son/image et univers numériques/organiques, explorant une approche de démantèlement dichotomique à l’aide de glitchs, de modélisations 3D et d’interventions visuelles ludiques et poétiques. Il manipule numériquement l’image pour créer des collages visuels tout aussi étranges qu’invitants, de paysages naturels ou urbains reconnaissables, syncopés par des bégaiements électroniques sporadiques et des formes numériques inattendues.

Formé par des études en électroacoustique et son travail de composition audiovisuelle pour le théâtre et la danse contemporaine, Clément est venu au VJing avec de méticuleuses réflexions artistiques et un penchant ludique pour les juxtapositions graphiques abstraites comme en témoignent ses cavernes décontextualisées, ses manipulations de paysages et ses myriades de formes dansantes en constante mutation. Il a présenté ses performance audiovisuelles, ses mappings et projets de design, ses sets de VJ et ses installations dans plusieurs événements en Amérique du Nord et du Sud, en Europe et en Asie, notamment lors de MUTEK et de l’Igloofest, à MADATAC en Espagne et au Circle Of Light/Moscow Light Festival en Russie.

 

xavier oeuvre

Observation indirecte 

Le projet Observation indirecte est né du désir de l’artiste à s’exprimer à la fois à travers le son et le mouvement. Pour s’y prendre, il conçoit ses propres instruments numériques aux contrôles gestuels. Distorsion, amplification, saturation et compression sont les procédés de transformation qu’il préfère et qui caractérise son esthétique sonore bruité et intense. Xavier cherche, à travers les sons qu’il crée, à faire ressentir à son auditeur des sensations physiques inattendues.

Biographie

Xavier Tremblay

Fraîchement diplômé de l’UQAM en médias interactifs, Xavier Tremblay s’est spécialisé en programmation sonore dédiée aux installations interactives. Lors de son parcours académique, dès qu’un projet nécessitait du son, les têtes se retournaient vers lui.Ayant une passion pour la synthèse sonore, il n’hésite pas non plus à puiser son inspiration dans les bruits inhabituels qu’il côtoie tous les jours et à les incorporer dans ses compositions. Ne vous surprenez pas s’il arrive en retard à un rendez-vous, car il y a de bonnes chances qu’il se soit arrêté pour apprécier le son d’une déchiqueteuse à bois.

Sonia ECC p3

[Play;]

[Play;] est l’évocation d’un voyage en espaces virtuels dans le doublet d’une navigation visuelle et d’une narration poétique qui vont s’infléchir réciproquement et évoluer dans un récit démultiplié en permanence. Cette performance questionne les interstices entre temps réel et réalités virtuelles au travers d’une forme de jeu d’autofictions virtuelles – où l’enjeu ne serait autre que de devenir son propre avatar.

En une succession d’espaces virtuels, où miroirs et jeux de dédoublement reflètent les variations d’états de conscience d’un avatar livré à lui-même, cette performance est le récit d’une traversée intérieure. Entre interrogation sur une forme de déshumanisation possible et réappropriation d’une identité exponentielle [Play;] est un jeu qui consiste à se réinventer dans des formes d’identités substitutives. Se rencontrer à soi dans l’ombre de l’autre.

Or le lieu où rejoindre l’ailleurs de soi-même est un leurre.

 

Biographies

Sandrine Deumier

De sa double formation philosophique et artistique, Sandrine Deumier construit une oeuvre poétique protéiforme axée sur la question des mutations technologiques et de la place performative de la poésie conçue au travers des nouvelles technologies. Utilisant la matière du mot comme image et l’image comme vecteur du mot, elle développe un travail à la jonction du medium vidéo et de la poésie sonore en les considérant comme des dispositifs sensibles pour exprimer une forme de matière inconsciente du soi. Processus d’écriture et matière mobile de l’image fonctionnent alors dans un reflux de significations sous-jacent qui renvoient au vacillement du réel et à ses transferts de réalité via des structures de pensées inconscientes. Son travail se compose essentiellement de textes poétiques, de vidéopoèmes, d’installations multimédias et de performances poétiques audiovisuelles en collaboration avec des compositeurs.

Sonia Paço-Rocchia

La Québéco-européenne Sonia Paço-Rocchia a une pratique diversifiée allant de la composition à l’installation sonore cinétique interactive en passant par l’art web et l’improvisation. Si l’aspect théâtral et visuel fait partie intégrante de son oeuvre, la recherche sonore qui en est au coeur se perçoit dans l’exploitation et l’élargissement des palettes sonores des instruments, ainsi que dans l’utilisation d’instruments inusités, trouvés et inventés. Étant elle-même codeuse professionnelle, les nouvelles technologies se glissent de manière fluide dans son travail. Elle fabrique elle-même ses interfaces et instruments. Elle est bassoniste-improvisatrice du London Improviser Orchestra et membre du duo de multiples trompettes avec électroacoustique et traitement en temps réel VibraLib. Ses oeuvres ont été présentées dans plus d’une centaine d’évènements à travers l’Europe et l’Amérique du Nord.

Distribution

Sandrine Deumier (poésie, art vidéo)
Sonia Paço-Rocchia (musique, lutherie numérique – programmation, création d’interfaces)

Date: juin 13, 2017