logo

Écholalie mécanique – Pascale LeBlanc Lavigne et Jérôme Dumais

Écholalie mécanique

Du 14 au 23 septembre 2017
Vernissage le jeudi 14 septembre 2017, à 17 h

A_prototype_1_moteur_1roue_1miroir

ESPACE CERCLE CARRÉ accueille du 14 au 23 septembre 2017 les artistes médiatiques Pascale LeBlanc Lavigne et Jérôme Dumais pour une exposition dynamique où le mouvement est à l’avant-plan.

Titre indéterminé – Pascale LeBlanc Lavigne

Étant à la fois fascinée et bouleversée par le potentiel de violence des forces physiques de la nature, Pascale LeBlanc Lavigne s’intéresse à la façon dont nous côtoyons et appréhendons cette violence en puissance. Elle souhaite concevoir un projet interrogeant notre rapport à l’imprévisible et notre obsession pour la sécurité.

Pour ce faire, elle a élaboré un espace composé d’objets-machines aux comportements imprévisibles et qui, durant plusieurs minutes, voire des heures, peuvent rester confinés dans un certain périmètre en faisant de courts déplacements. Ce semblant de vie éveille l’intuition qu’un événement inattendu pourrait survenir, dû à notre impossibilité à prédire de façon exacte les déplacements de l’objet.

Biographie de Pascale LeBlanc Lavigne

Pascale LeBlanc Lavigne réalise des œuvres cinétiques et sonores imprécises qui, de ce fait, explorent le déploiement de la matière sur lesquelles des forces sont appliquées. Malgré la précarité de leurs assemblages, ses réalisations sont conçues avec l’intention qu’elles parviennent à générer des formes aux échos poétiques, dans un état transitoire qui se tend entre création et destruction.

Depuis 2015, elle est titulaire d’un baccalauréat en Arts visuels et médiatiques de l’Université Laval, où elle poursuit actuellement une maîtrise dans le même domaine. Au cours de ses études, son travail a été remarqué particulièrement par les centres d’artistes Avatar, La Bande Vidéo et par LA CHAMBRE BLANCHE qui, épaulé par la fondation René-Richard, l’accueille dans ses laboratoires afin de soutenir sa production pour toute la durée de sa maitrise. En 2017, son travail sera notamment présenté lors de Manif d’art 8 avec le collectif Gelato et au Musée de la civilisation.
Source : www.pascaleleblanclavigne.com

Octogone et Duodécas – Jérôme Dumais

03

 
 
 
 

Un tableau mécanique et lumineux s’anime bruyamment : c’est Duodécas. Au centre de la pièce flotte un mobile horizontal anamorphique animé : il s’agit d’Octogone. Au cœur de l’espace dynamique que constitue la résonance entre ces deux machines, un terminal à boutons et son écran monochrome permet au public d’influencer les machines.

Chacune des deux machines se révèle dans cette dualité. Auditivement, il paraît évident que ces deux machines partagent la même « pensée » et qu’elles sont en phase. Mais par son comportement opposé, telle une maladresse, Duodécas trahit Octogone. Ce dernier semble mieux articulé et cohérent au premier abord, mais exprime frauduleusement la réelle finesse de la lumière pulsée. Ces deux éléments existent à la manière de personnages.

 
 
 
 

Biographie de Jérôme Dumais

Avant même d’être artiste d’installations interactives, Jérôme Dumais exerçait déjà le métier d’éducateur à la petite enfance. Sa préoccupation pour les processus cognitifs chez les enfants se traduira dans son art par un intérêt marqué pour les capacités d’adaptation du public envers ses œuvres. La psychologie constructiviste est la base théorique qui définit le rapport adaptatif entre le public et les œuvres de l’artiste.

 

 

Date: juin 13, 2017