logo

D’un certain point de vue – Ann Karine Bourdeau Leduc, Alexia Laferté-Coutu

D’un certain point de vue

Du 5 au 14 octobre 2017
Vernissage le jeudi 5 octobre 2017 à 17 h

01 - copie

D’un certain point de vue rassemble le travail des artistes Alexia Laferté-Coutu et Ann Karine Bourdeau Leduc. Déployées dans un même espace, leurs installations respectives abordent l’architecture de manière sculpturale. Par un rapport affectif à la matière et un jeu de renversements entre l’intérieur et l’extérieur de parois architecturales, elles déjouent l’aspect fonctionnel du cadre bâti. Elles façonnent ainsi des interfaces aux formes énigmatiques dont les couches se superposent dans l’espace; celles-ci dialogueront ensemble au sein de cette exposition.

Alexia Laferté-Coutu travaille à partir d’un procédé d’extraction qui consiste à recueillir, par le biais du moulage, des formes qu’elle puise à même une architecture. En ciblant les monuments et les bâtiments historiques, elle investigue l’architecture du passé en la considérant comme un concept « trouble » et malléable qui s’ouvre à l’expérimentation. Elle en extrait des fragments pour les amener en mouvement par le geste, et les faire vivre indépendamment de leurs structures initiales. Ann Karine Bourdeau Leduc explore le territoire affectif et mémoriel à travers une pratique sculpturale qui s’inscrit dans une référence architecturale. Convoquant des matériaux et des techniques issus du domaine de la construction, ses assemblages composites questionnent de manière distanciée et ouverte la figure symbolique de la maison. Au fil de ses récents travaux, elle a mis en scène des territoires intimes réalisés à partir d’images imprimées et de matériaux manufacturés. Malgré la dimension chaotique se dégageant des chantiers de construction, sa pratique les approche de façon sensible, par un labeur affectif et minutieux de ses charpentes et de ses assemblages.

02 - copie

Biographie des artistes

Alexia Laferté-Coutu est née en 1990 à Montréal (Canada), où elle vit actuellement. Suite à ses études en musique, elle a complété un baccalauréat en Beaux-Arts à l’Université Concordia (2014) et a étudié la sculpture à l’Université Bauhaus (Weimar) pour une durée de 8 mois. Elle s’intéresse à la fine ligne entre l’architecture et la sculpture, aux sonates pour flûte de Bach et la plupart du temps, s’affaire à matérialiser les espaces vides entre les gestes et les choses. Ses installations, sculptures et performances ont été présentées au sein d’expositions collectives à Montréal et en Allemagne. En mai 2018, elle présentera une exposition solo à la Galerie de l’UQAM, marquant la fin de sa maîtrise à l’Université du Québec à Montréal. Pour plus de détails, visitez le http://alexialcoutu.weebly.com/

Ann Karine Bourdeau Leduc vit et travaille à Montréal où elle a complété son baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en 2016. Lauréate du prix Albert-Dumouchel pour la relève artistique en 2015, elle a effectué des résidences de création à Engramme (Québec) et Imago (Moncton). Lors des prochaines, elle effectuera des recherches sur la mise en espace de l’image imprimée à travers des installations sculpturales, notamment à L’imprimerie, centre d’artistes (Montréal) et à Sagamie (Alma). Elle présentera également sa première exposition solo à Engramme en avril 2018. Pour plus de détails, visitez le http://annkarinebl.wixsite.com/annkarinebl

03

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Images
01. Alexia Laferté-Coutu. Monument National, 2016. Photographie numérique.
02. Alexia Laferté-Coutu. Château D’Arenberg, 2017. Plâtre ultracal, plasticine.
03. Ann Karine Bourdeau Leduc. Maquette, 2017.

 

Date: juin 13, 2017