logo

HISTORIQUE

2003

C’est en février 2003 qu’un premier groupe d’artistes prend contact au Centre Saint-Pierre avec Carole Ouellette du Groupe CDH (Conseil en Développement de l’Habitation) pour démarrer une coopérative d’habitation résidences-ateliers pour artistes. Le site visé d’alors était l’îlot Huron dans le quartier Centre-Sud de Montréal.

2004

En février 2004, la coopérative adopte et diffuse son mémoire écrit par Pierre Gauvin, photographe, avec la collaboration de Christiane Vien, auteure : Coopérative résidence-atelier à Montréal, une politique culturelle qui tient compte de la vie artistique locale.

2005

Le 18 janvier 2005, la coopérative, sous la présidence de Gisèle Normandin, rencontre Denis Houle de la Société d’habitation de Montréal (SDM) au sujet de la possibilité d’un projet immobilier pouvant accueillir notre coopérative d’habitation pour artistes, sur l’une des propriétés de la SDM, le 36, rue Queen. Le projet est envisagé avec enthousiasme. L’acquisition de ce lot serait négociable à 300 000 $, moins les frais reliés à la décontamination du sol.

Le 6 décembre de la même année, la coopérative rencontre à nouveau la SDM, cette fois-ci avec le Service de l’habitation de Montréal, le GRT et les architectes de la firme Douglas Alford, impliqués dans le projet, représentée par Hugues Daly.

La coopérative doit abandonner le concept résidences-ateliers pour artistes, mais elle maintient la coopérative d’habitation pour artistes qu'elle dote d’une salle de diffusion culturelle et d’un toit vert.

2006

Le rapport de l’évaluation environnementale, produit par Technisol Environnement, fait état que le terrain du 36, rue Queen, contient plusieurs contaminants, dont des métaux avec une forte concentration de plomb. La GESTION DE RISQUE est adoptée.

Le 31 mars 2006, faisant suite à la confirmation du ministère de l’Environnement (MENV) de la faisabilité de l’approche « Analyse de risques », une offre d’achat formelle est déposée à la Société de développement de Montréal (SDM) pour l’acquisition du terrain du 36, rue Queen.

La Gestion de risques du MENV permet de renfermer ces produits toxiques sous une dalle de béton plutôt que de les déplacer vers des sites d’enfouissement. Les coûts de gestion de ces sols en seraient de beaucoup inférieurs et permettraient ainsi de réaliser le projet. La SDM prend l’engagement que les frais reliés à l’environnement seraient réduits du coût de l’acquisition de la propriété.

Un nouveau conseil d’administration est élu le 15 mai 2006 et est composé de :

Présidente : Christiane Vien, auteure et scénariste

Vice-président : Mathieu Lévesque, artiste en recherche sonore

Secrétaire : Marie Marais, attachée culturelle

Trésorier :  Lawrence Szigeti, écrivain et critique d’art

Administrateurs : Caroline Bussières, artiste peintre ; Yves Paré, techniques mixtes ; Pauline Isabelle, artiste peintre.

En juin 2006, un Fonds de démarrage de 171  500 $ (3 500 $ x 49 appartements) est octroyé.

Le 15 août 2006, les plans architecturaux de la firme Douglas Alford sont déposés au CCU (Conseil Consultatif en Urbanisme). L’appellation Cercle Carré a été proposée par Lawrence Szigeti et la conception de notre logo a été conçue par Pauline Isabelle et Mathieu Lévesque, trois membres fondateurs.

Le 5 octobre 2006, une première rencontre a lieu avec Michel Demers, chef de division des équipements culturels de l’arrondissement Ville-Marie, en vue de financer l'espace de diffusion culturelle. M. Demers fait part de l’impossibilité de financer une coopérative d’habitation pour un projet à vocation culturelle.

Le 5 décembre 2006, les plans architecturaux, incluant l’espace à vocation culturelle, sont acceptés par le CCU. Le nouveau chargé de projet à CDH, Jean Boivin, dépose le dossier à l’arrondissement Ville-Marie.

___

2007

En janvier 2007, un OBNL à vocation culturelle distincte de la coopérative et formé d'un conseil d’administration indépendant est créé. Il se dote également d’une charte. Jean Boivin de CDH, trois membres de la coopérative, Christiane Vien, Marie Marais et Mathieu Lévesque et Caroline Andrieux, directrice de la Fonderie Darling, acceptent d’être membres du CA de l’OBNL. 

En mars 2007, la vocation ainsi que le nom sont acceptés à l’unanimité par les membres de la coop, devenant alors ESPACE CERCLE CARRÉ, Centre de diffusion des arts vivants et des pratiques émergentes.

Le 18 mai 2007, les fondateurs rencontrent à nouveau Michel Demers, responsable des équipements, des bibliothèques et maisons de la culture de l’Arrondissement Ville-Marie, et Pierre Paiement, conseiller spécial de Benoit Labonté, alors maire de l’Arrondissement Ville-Marie. Le montant accordé du prêt d’équipement pourrait être de 25 000,00 $ sur 10 ans à ESPACE CERCLE CARRÉ.

Le 1er novembre 2007 a lieu dans les bureaux du  groupe CDH l’ouverture de l’appel d’offres (lancée le 3 octobre 2007) du bâtiment. Le budget pressenti par la coop pour la viabilité de la réalisation du bâtiment était de 4, 4 millions $ (avant taxes) soit 90 $ pi.ca.  Cependant, la soumission la plus basse est de 5, 458 millions $ (avant taxes) soit 111 $ pi.ca. Soit un écart de 1 million en défaveur et un manque à gagner de 1 million.

2008

En janvier 2008, face au problème de sous-financement, une coupure de 95 000 $ est votée à l'unanimité (Toit vert, revêtements des planchers et peinture). De plus, les revenus de location des 7 espaces de stationnements sont attribués au loyer de la salle culturelle.

En mars 2008, le fonds de démarrage a été majoré de 700 $ par unité. Deux autres comptes sont ouverts à la BNC : un compte d’exploitation et un de réalisation.

Le 15 octobre 2008, des nouvelles soumissions sont lancées.

L’entrepreneur général Consortium MR remporte la 2e soumission, ouverte le 4 novembre 2008. Le coût de construction est de 5 720 000 $ avant taxes [pour information, la 1re soumission était de 6 220 000 $, taxes incluses, avec un autre entrepreneur], avec un coût de 118 $ le pied carré, alors qu’un an auparavant il était de 111 $.

2009

En mars 2009, l’autorisation du ministère de l’Environnement concernant les propositions de décontamination et la gestion de risque est donnée.

Le 3 avril 2009, lors d’une réunion extraordinaire, après un refus le 18 mars, la SHDM revient sur sa décision et nous accorde l’achat du terrain du 36, rue Queen. La transaction passe devant le comité exécutif de la Ville le mercredi 8 avril.

L’engagement définitif est signé à Québec le 14 avril 2009.

Le contrat avec l’entrepreneur Consortium MR est signé le 20 avril 2009.

La construction débute le 4 mai 2009.

Fin mai 2009, le recrutement de futurs membres débute avec une première rencontre publique à la Fonderie Darling.

Depuis avril 2009, 450 courriels de candidature ont été reçus par courriel, 112 curriculum vitae par la poste et 80 candidats ont été rencontrés.

Le 30 novembre 2009, le comité de sélection a choisi 22 futurs membres qui s’ajouteront aux 7 membres fondateurs. Cercle Carré compte à ce jour 29 membres (38 habitants).

2010

En janvier 2010, le comité de sélection poursuit le recrutement de candidats en parallèle à la poursuite de la construction de l'immeuble. ___